Gradlon-immobilier.com » Achat maison » Quel diagnostic immobilier ? Le DDT, un dossier de diagnostic technique

Quel diagnostic immobilier ? Le DDT, un dossier de diagnostic technique

Il est aujourd’hui obligatoire, et ce depuis le vote en 1997 de la loi Carrez, de réaliser un certains nombre de diagnostics immobiliers pour assurer le prochain locataire ou propriétaire de la salubrité et sécurité énergétique de votre bien. Il existe plusieurs types de diagnostics immobiliers à effectuer avant une vente ou location, que l’on recoupe sous l’appellation de DDT, découvrons-les ensemble.

Qu’est ce que le DDT?

Le DDT est avant tout conçu pour protéger les personnes vivant dans le logement concerné ainsi que leurs biens. Cela fait notamment suite aux scandales de l’amiante et de la peinture au plomb. Le DDT est aussi conçu dans le but de protéger l’environnement, notamment grâce au Diagnostic de Perfomance Energétique ou DPE, qui constitue la notation de la performance énergétique du bien par des lettres allant de A à F. Le DDT comprend plusieurs diagnostics obligatoires dont certains seront différents en fonction de la nature du logement, de son ancienneté et de sa localisation (par exemple dans une zone innondable). Il est important de prévoir également des diagnostics sur vos installations d’électricité ou de gaz si votre logement n’est pas aux normes. Enfin dans les logements anciens, notamment construits avant 1975, il est important de relever le niveau d’amiante présent.
Tous ces diagnostics obligatoires doivent être remis à la signature du contrat de vente ou de location. Le DPE quant à lui doit être disponible lors de la mise en vente ou en location du bien, afin de permettre aux futurs locataires ou acheteurs de se faire une idée de leur consommation d’energie.

Engager un professionnel certifié

Un diagnostic immobilier est une tâche complexe qui engage votre responsabilité. Il est donc fortement conseillé d’engager un diagnostiqueur certifié par le comité français d’accréditation, ou COFRAC. Le diagnostiqueur est ainsi contrôlé tous les 5 ans et il a un devoir de formation obligatoire sur les nouvelles réglementations qui évoluent très rapidement. Ainsi le diagnostiqueur engage sa propre responsabilité professionnelle, vous protégeant en cas de litige autour d’un mauvais diagnostic.
Enfin, il est important que vous sachiez que le prix de ces diagnostics n’est pas contrôlé légalement, et qu’il varie donc bien souvent en fonction du professionnel solicité.
Découvrons ensemble quelques fourchettes de tarifs possibles en fonction du diagnostic désiré et de la taille de votre bien.

  • Le tarif d’ un diagnostic Loi Carrez se situe entre 65 et 150 euros.
  • Le prix du DPE est lui compris entre 85 et 160 euros.
  • Enfin pour le diagnostic amiante comptez entre 80 et 140 euros.