Gradlon-immobilier.com » pinel » Guide loi Pinel, investissez et économisez des impôts

Guide loi Pinel, investissez et économisez des impôts

Investir dans l’immobilier neuf en profitant de réductions d’impôts : voici ce que permet la loi Pinel. Entrée en vigueur en 2014 et reconduite jusqu’en 2021, elle offre la possibilité aux contribuables d’investir dans la pierre avec un effort d’épargne relativement faible. Pour saisir tous les paramètres de ce dispositif, suivez notre guide.

Les avantages de l’investissement dans l’immobilier

La loi Pinel fait partie des méthodes de défiscalisation fréquemment utilisées par les contribuables français pour réduire leurs impôts. Elle permet de profiter d’un placement intéressant et rentable dans un secteur en plein essor, tout en profitant de réductions d’impôts non négligeables. L’investissement en Pinel présente divers avantages :

  • Réduire ses impôts jusqu’à 21% de la valeur du bien
  • Préparer son avenir et mettre ses proches à l’abri en se constituant un patrimoine
  • Assurer des revenus complémentaires pour préparer sa retraite
  • Optimiser son épargne grâce à un investissement rentable
  • Devenir propriétaire avec des économies réduites

Les points positifs de la loi Pinel vous ont convaincu ? C’est le moment de vous lancer ! En achetant un bien en loi Pinel, vous pouvez obtenir jusqu’à 63 000€ de réduction d’impôts sur 12 ans, en investissant dans un bien plafonné à 300 000€. Le pourcentage de la valeur du bien dépend directement de la durée de la mise en location. Pour 6 ans (la durée minimale), le trésor public vous retranche 12% de la valeur du bien de vos impôts. Pour 9 ans, vous accédez à 18% du montant investi et pour 12 ans, vous profitez de 21% de réduction d’impôts. À l’issue de la période d’engagement, vous êtes libre de revendre le bien ou de le conserver pour le laisser en location, le récupérer ou y installer un proche.

Les critères d’éligibilité

Pour défiscaliser en Pinel, le gouvernement a mis en place des conditions légales. Le bien acheté devra répondre à tous les critères suivants :

  • Acquisition / construction d’un logement neuf entre le 1er Septembre 2014 et le 31 Décembre 2021.
  • Achat d’un bien situé dans la zone A, A Bis ou B1.
  • Logement mis en location pendant 6, 9 ou 12 ans.
  • Respect du plafond des loyers et du plafond des ressources pour le locataire.
  • Respect des normes de performance thermiques et énergétiques correspondant à BBC 2005 ou RT 2012.
  • Mise en location vide, à titre de résidence principale pour le locataire.
  • Limite d’investissement annuel de 2 biens ou 300 000€ par an.